Boulevard de Sébastopol 75001 Paris

Histoire de la rue

Origine du nom

Port de guerre de Crimée pris par l'armée anglo-française, après un long siège, le 8 septembre 1855.

Histoire de la rue

Précédemment boulevard du Centre et partie de la rue du Ponceau située entre les rues de Palestro et Notre-Dame de Nazareth. Il a englobé ou supprimé : la rue de la Vieille Monnaie, la rue Trognon, le passage Saucède, la cour Batave, la rue des Trois Maures, le passage et l'impasse de Venise, le passage Beaufort, l'impasse Beaufort, l'impasse des Etuves, le passage du Cheval Rouge, la rue Salle au Comte ou de la Salle au Comte, l'ancienne rue du Bourg l'Abbé, la poterne du Bourg l'Abbé, la rue des Arts, la rue du Grand Hurleur, la rue du Petit Hurleur, le passage ou cour Saint-Chaumont, le passage Saint-Denis, l'impasse Saint-François, la rue Saint-Magloire, l'enclos de la Trinité (comprenant le passage Greneta, la Grande Rue, les rues des Métiers, des Mécaniques et de la Laiterie et la rue ou cour du Commerce) et le passage de la Longue Allée.

Ouverture de la rue

Décret du 29 septembre 1854. Décret du 23 août 1858 : 1°raccordement des côtés impair et pair avec le côté pair de la rue Greneta ; 2°au droit du n°107 (partie) ; 3°au droit du square Chautemps.

Liste des numéros