1 rue Française 75001 Paris

Cet immeuble a également pour adresse : 3 rue de Turbigo.

Histoire de la rue

Origine du nom

Par corruption, au lieu de rue Françoise ; ainsi dénommée parce qu'elle fut ouverte sous le règne de François Ier (1543).

Histoire de la rue

La partie comprise entre les rues de Turbigo et Etienne Marcel a d'abord été dénommée rue de Bourgogne, puis rue Neuve de Bourgogne, rue Neuve Saint-François et rue Françoise. Elle avait été ouverte sur l'emplacement de l'hôtel de Bourgogne ou d'Artois.

Ouverture de la rue

Ouverte en 1543. La partie A a été ouverte lors du percement de la rue Etienne Marcel.

Cadastre

Périodes de construction

1860

Transport

Étienne Marcel

120m
ChâteletLes Halles

200m
Sentier

410m
Rambuteau

510m
Châtelet

520m
Bonne-Nouvelle

770m
TurbigoÉtienne Marcel

293847

N12N13N14N23

70m
LouvreÉtienne Marcel

48677485

N15N16

370m
RéaumurSébastopol

20

410m
Sentier

39

420m
RivoliPont Neuf

2169727681

N11N24

470m

Risque d'inondation

plus de 2m

de 1 à 2m

moins de 1m

caves inondées

fragilité électrique

Zone inondable en surface Non
Zone de caves inondables Oui
Zone de fragilité électrique Oui

Risques sous-terrains

gypse antéludien

carrières

carrières et gypse

Zone d'anciennes carrières Non
Zone de gypse antéludien Non

Autorisations d'urbanisme

DP 075 101 08 V0151 Déclaration préalable
Demande du 23/07/08
Favorable
Réponse du 10/09/08

Le ravalement des façades sur rue.

DT 075 101 02 V0139 Devanture
Demande du 01/10/02
Favorable
Réponse du 10/02/03

Modification d'une devanture en vue de l'installation d'un magasin de prêt-à-porter avec fermeture de trémies. shon créée : 19 m².

PD 075 101 02 V0021 Permis de démolir
Demande du 04/09/02
Favorable
Réponse du 14/04/03

Démolition partielle de planchers et des circulations verticales aux sous-sol, rez-de-chaussée et 1er étage de locaux à usage de commerce.

RV 075 101 01 V0142 Ravalement
Demande du 31/07/01
Favorable
Réponse du 25/09/01
RV 075 101 99 V3256 Ravalement
Demande du 19/10/99
Favorable
Réponse du 25/11/99