179 rue Saint-Honoré 75001 Paris

Histoire de la rue

Origine du nom

Dû à l'ancienne église collégiale de Saint-Honoré située autrefois dans le cloître Saint-Honoré.

Histoire de la rue

Voie très ancienne. Elle s'est appelée : entre les rues de la Lingerie et de la Tonnellerie, rue de la Chausseterie, de 1300 au XVIIe siècle ; entre les rues Tirechappe (supprimée) et de l'Arbre Sec, rue du Chastiau Festu (1300) ou du Château Fêtu ; entre les rues de l'Arbre Sec et du Rempart (supprimée), rue de la Croix du Trahoir ou rue de la Croix du Tiroir, rue du Traihoir ou du Traihouer, du Trayoir ou du Trahoir, du Triouer ou du Trioir aux XIIIe et XIVe siècles ; rue de la Chaussée Saint-Honoré (1450) ; entre les rues du Rempart (supprimée) et Royale, chemin de Clichy (1204), grand chemin Saint-Honoré (1283), chaussée Saint-Honoré (1370), grand chemin de la porte Saint-Honoré (1392), chemin Royal (1393), nouvelle rue Saint-Louis (1407), grand'rue Saint-Louis (1421), rue Neuve Saint-Louis (1430), grande rue du Faubourg Saint-Honoré (1609), chaussée Saint-Honoré (1634), rue Neuve Saint-Honoré (1638). En 1966, la partie comprise entre le Palais Royal, le Théâtre Français et la place André Malraux a été dénommée place Colette.

Cadastre

Périodes de construction

entre 1851 et 1914

Transport

Palais RoyalMusée du Louvre

180m
Pyramides

260m
Quatre-Septembre

650m
Musée d'Orsay

680m
Opéra

710m
Madeleine

860m
Auber

920m
Chaussée d’AntinLa Fayette

960m
Les Halles

1000m
PyramidesSaint-Honoré

68

60m
Palais RoyalComédie Française

21273948678195

120m
PyramidesTuileries

72

N11N24

130m
Palais RoyalMusée du Louvre

69

270m
Bibliothèque Nationale de France

29

430m
Pont Royal

24

450m

Risque d'inondation

plus de 2m

de 1 à 2m

moins de 1m

caves inondées

fragilité électrique

Zone inondable en surface Non
Zone de caves inondables Oui
Zone de fragilité électrique Oui

Risques sous-terrains

gypse antéludien

carrières

carrières et gypse

Zone d'anciennes carrières Non
Zone de gypse antéludien Non

Autorisations d'urbanisme