Rue de Turenne 75003 Paris

Histoire de la rue

Origine du nom

Henri de La Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne (1611 - 1675), maréchal-général, avait son hôtel dans cette rue.

Histoire de la rue

Précédemment rue du Val Sainte-Catherine dans la partie A et rue Saint-Louis dans la partie B. La partie A s'est appelée successivement : ruelle des Egouts (1590), rue des Egouts (1606), rue de l'Egout Couvert, rue de l'Egout Sainte-Catherine, rue du Val Sainte-Catherine (décision ministérielle du 17 août 1839). La partie comprise entre les rues des Francs Bourgeois et des Filles du Calvaire s'est appelée successivement : rue de l'Egout, rue de l'Egout Couvert, rue Neuve Saint-Louis, grande rue Saint-Louis, rue Saint-Louis au Marais, rue de Turenne (14 vendémiaire an IX), rue Saint-Louis (arrêté du 26 avril 1814). La section comprise entre les rues des Filles du Calvaire et Charlot s'est appelée successivement : rue Boucherat et rue Saint-Louis (en partie, arrêté du 11 mars 1851).

Ouverture de la rue

Arrêt du Conseil du Roi des 23 novembre 1694, 22 décembre 1696 et 12 juillet 1698, entre les rues des Filles du Calvaire et Charlot. Arrêt du Conseil du Roi du 21 février 1701, ancienne partie de la rue de Normandie comprise entre les rues de Bretagne et Debelleyme (M). La partie M a été réunie à la rue de Turenne en 1830.

Liste des numéros