Boulevard Saint-Germain 75007 Paris

Histoire de la rue

Origine du nom

Traverse l'ancien faubourg Saint-Germain.

Histoire de la rue

Le boulevard Saint-Germain a englobé ou supprimé : la partie de la rue des Chantiers comprise entre les rues du Cardinal Lemoine et de Poissy, la rue du Cloître des Bernardins, la rue des Lavandières ou des Lavandières de la place Maubert ou des Lavandières Saint-Jacques, une partie de la rue des Noyers, dont le surplus a été réuni au boulevard par arrêté préfectoral du 26 décembre 1893, la place aux Veaux ou place de la Halle aux Veaux, la rue du Plâtre, l'ancienne rue du Jardinet, l'impasse ou cul-de-sac du Paon, la rue Larrey, la partie de la rue de l'Ecole de Médecine comprise entre les rues Dupuytren et de Buci, la place Gozlin, la rue d'Erfurth, la partie de la rue Gozlin comprise entre les rues du Four et des Ciseaux, la rue Sainte-Marthe, la rue Childebert, le carrefour Saint-Benoît, la rue Taranne, un tronçon de la rue Saint-Dominique d'une longueur d'environ 625 m, à partir de la rue des Saints-Pères, la rue du Cloître Saint-Benoît, la rue du Clos Bruneau, le passage Lebègue, la cour Mignon, la place Sainte-Marguerite-Saint-Germain, la partie de la rue Saint-Guillaume comprise entre la rue des Saints-Pères et la rue Saint-Dominique et une partie de la rue Saint-Victor.

Ouverture de la rue

Décret du 11 août 1855, entre le quai de la Tournelle et le boulevard Saint-Michel (A). Décret du 28 juillet 1866, le surplus (B).

Liste des numéros