Rue Vaneau 75007 Paris

Histoire de la rue

Origine du nom

Vaneau, élève de l'Ecole Polytechnique, tué le 29 juillet 1830, en dirigeant l'attaque de la caserne de Babylone ; voisinage de cette caserne.

Histoire de la rue

Précédemment, rue Vanneau (décret du 6 octobre 1830, entre les rues de Varenne et de Babylone et décision ministérielle du 8 janvier 1850, entre les rues de Babylone et de Sèvres). Antérieurement rue Mademoiselle, entre les rues de Varenne et de Babylone ; petite rue Mademoiselle, entre les rues de Babylone et Oudinot ; rue des Brodeurs, entre les rues Oudinot et de Sèvres. La rue Mademoiselle portait ce nom depuis son ouverture (1826). La petite rue Mademoiselle, percée vers 1720, faisait partie de la rue des Brodeurs à l'origine ; un arrêt du Conseil du Roi du 1er juillet 1780 lui attribua le nom de Pochet ; en 1806, elle fut de nouveau confondue avec la rue des Brodeurs ; enfin elle reçut le nom de petite rue Mademoiselle conformément à une décision ministérielle du 14 septembre 1829. La rue des Brodeurs est désignée sous le nom de rue de Brodeval derrière les Incurables dans un titre de 1642 ; c'est la rue du Lude en 1644 et peu après la rue des Brodeurs. La rue Vaneau fut également appelée rue de Leude.

Ouverture de la rue

Ordonnance du 19 juillet 1826, entre les rues de Varenne et de Babylone.

Liste des numéros