Rue de la Chaussée d'Antin 75009 Paris

Histoire de la rue

Origine du nom

Voisinage de l'ancien hôtel d'Antin.

Histoire de la rue

Cette voie n'était au XVIIe siècle qu'un chemin sinueux conduisant de la porte Gaillon aux Porcherons ; elle a été transformée en une rue de 8 toises de largeur, à la suite d'une ordonnance royale du 4 décembre 1720. Précédentes dénominations au XVIIe siècle : chemin des Porcherons, rue de l'Egout de Gaillon, chaussée ou chemin de l'Egout de Gaillon, chaussée Gaillon, chemin ou rue de la Grande Pinte ; au XVIIIe siècle, rue de l'Hôtel Dieu (1720), chaussée d'Antin, rue Mirabeau ou Mirabeau le Patriote (1791), rue du Mont Blanc (1793). Elle prit le nom de rue de la Chaussée d'Antin sous la Restauration.

Liste des numéros