4 rue Rodier 75009 Paris

Histoire de la rue

Origine du nom

M. Rodier, sous-gouverneur de la Banque de France, avait ouvert cette rue.

Histoire de la rue

L'arrêté du 1er février 1877 réunissait la rue Neuve Coquenard, comprise entre les rues de Maubeuge et de la Tour d'Auvergne, à la rue Rodier, comprise entre la rue de la Tour d'Auvergne et l'avenue Trudaine. La rue Neuve Coquenard qui commençait, avant 1861, rue Lamartine avait absorbé en 1819, l'impasse Brutus ; cette impasse qui existait en 1790, avait été prolongée en 1819 jusqu'à la rue de La Tour d'Auvergne. L'impasse Coquenard est une partie de la rue Rodier. La rue Rodier était précédemment la cité Rodier.

Ouverture de la rue

Ouverte en 1833 sur une largeur de 7, 50 m.

Cadastre

Périodes de construction

entre 1851 et 1914

Transport

Cadet

200m
Saint-Georges

360m
Anvers

610m
RichelieuDrouot

640m
BarbèsRochechouart

860m
Gare du Nord

930m
Quatre-Septembre

980m
ChâteaudunLamartine

26424385

120m
Cadet

3248

130m
Carrefour de Châteaudun

6774

230m

Risque d'inondation

plus de 2m

de 1 à 2m

moins de 1m

caves inondées

fragilité électrique

Zone inondable en surface Non
Zone de caves inondables Non
Zone de fragilité électrique Non

Risques sous-terrains

gypse antéludien

carrières

carrières et gypse

Zone d'anciennes carrières Non
Zone de gypse antéludien Oui

Autorisations d'urbanisme

DP 075 109 14 V0264
4 rue Rodier
Déclaration préalable
Demande du 24/06/14
Favorable avec réserve
Réponse du 19/08/14

Ravalement de la cour.

PC 075 109 12 V0006
4 rue Rodier
Permis de construire
Demande du 03/02/12
Favorable
Réponse du 25/07/12

Le changement de destination d'un local commercial en hébergement hôtelier du rez-de-chaussée au 5ème étage sur rue avec modification de la devanture et démolition de la couverture d'un bâtiment à rez-de-chaussée en vue de l'aménagement d'une courette.

RV 075 109 01 V0258
4 rue Rodier
Ravalement
Demande du 11/12/01
Favorable
Réponse du 12/02/02
RV 075 109 00 V0285
4 rue Rodier
Ravalement
Demande du 30/11/00
Défavorable
Réponse du 10/01/01