24 rue Berger 75001 Paris

Cet immeuble a également pour adresses : 1 rue Baltard, 2 rue Baltard, 2 rue de Turbigo, 18 rue Sauval, 89 rue Rambuteau, 91 rue Rambuteau, 93 rue Rambuteau, 95 rue Rambuteau, 97 rue Rambuteau, 99 rue Rambuteau, 101 rue Rambuteau, 103 rue Rambuteau, 105 rue Rambuteau, 107 rue Rambuteau, 112 rue Rambuteau, 114 rue Rambuteau, 116 rue Rambuteau, 117 rue Rambuteau, 118 rue Rambuteau, 120 rue Rambuteau, 122 rue Rambuteau, 124 rue Rambuteau, 126 rue Rambuteau, 128 rue Rambuteau, 130 rue Rambuteau, 132 rue Rambuteau, 1 place René Cassin, 2 place René Cassin, 1 rue Mondétour, 3 rue Mondétour, 1 rue Pierre Lescot, 3 rue Pierre Lescot, 5 bis rue Pierre Lescot, 5 rue Pierre Lescot, 7 bis rue Pierre Lescot, 7 rue Pierre Lescot, 1 allée Jules Supervielle, 2 allée Jules Supervielle, 1 allée Louis Aragon, 2 allée Louis Aragon, 1 rue Coquillière, 19 rue du Cygne, 2 rue Clémence Royer, 26 rue Berger, 28 rue Berger, 30 rue Berger, 32 rue Berger, 1 allée Blaise Cendrars, 2 allée Blaise Cendrars, 1 allée André Breton, 2 allée André Breton, 1 passage de la Canopée, 3 passage de la Canopée, 4 passage de la Canopée, 5 passage de la Canopée, 6 passage de la Canopée, 7 passage de la Canopée, 8 passage de la Canopée, 10 passage de la Canopée et 12 passage de la Canopée.

Histoire de la rue

Origine du nom

Jean Jacques Berger (1791 - 1859), préfet de la Seine.

Histoire de la rue

Précédemment, partie de la rue Aubry le Boucher entre le boulevard de Sébastopol et la rue Saint-Denis ; rue aux Fers, entre les rues Saint-Denis et Baltard (supprimée) ; partie de la rue des Deux Ecus, entre les rues des Prouvaires et du Louvre. La partie de l'ancienne rue aux Fers comprise entre les rues Saint-Denis et de la Lingerie a successivement porté les noms de rue au Fèvre (1300), rue aux Fers, rue au Ferre, rue aux Fèves, rue aux Fèvres, rue au Feure, rue du Fouarre. La partie comprise entre les rues de la Lingerie et Baltard avait absorbé la rue de la Petite Friperie. Au XIIIe siècle, l'ancienne rue des Deux Ecus était dénommée rue aux Ecus (Guillot) ; au XVe siècle, la partie comprise entre les rues des Prouvaires et Sauval s'appelait rue Traversaine, Traversane ou Traversine, la partie comprise entre la rue Sauval et la rue d'Orléans (supprimée) portait le nom de rue de la Hache ou des Deux Haches. Cette dernière partie fut également nommée rue des Ecus, rue des Deux Ecus et rue aux Ecus.

Cadastre

Périodes de construction

entre 1982 et 1989

1985

2016

inconnu

Transport

ChâteletLes Halles

60m
Les Halles

120m
Châtelet

250m
RéaumurSébastopol

660m
Saint-MichelNotre-Dame

870m
Les HallesCentre Georges Pompidou

3847

N12N13N14N23

160m
Châtelet

21587072747585

N21N22N122

240m
RivoliPont Neuf

67697681

N11N15N16N24

270m
TurbigoÉtienne Marcel

29

310m
ChâteletHôtel de Ville

96

460m

Risque d'inondation

plus de 2m

de 1 à 2m

moins de 1m

caves inondées

fragilité électrique

Zone inondable en surface Non
Zone de caves inondables Oui
Zone de fragilité électrique Oui

Risques sous-terrains

gypse antéludien

carrières

carrières et gypse

Zone d'anciennes carrières Non
Zone de gypse antéludien Non