3 rue de l'Echaudé 75006 Paris

Cet immeuble a également pour adresse : 44 rue de Seine.

Histoire de la rue

Origine du nom

Ilot de maisons en forme d'échaudé, pâtisserie triangulaire.

Histoire de la rue

En 1388, c'était le chemin sur les Fossés de l'Abbaye ; en 1412, la ruelle qui va du Pilori à la Seine ; vers la fin du XVIe siècle, le cul-de-sac du Guichet. En 1669, la partie de ce cul-de-sac, comprise entre la rue de Seine et la rue de Bourbon le Château, qu'on venait alors d'ouvrir, prit le nom de rue de l'Echaudé Saint-Germain, puis de rue de l'Echaudé. Ce nom s'étendit au surplus du cul-de-sac lorsqu'il fut débouché, à la fin du XVIIe siècle. De 1806 à 1814, la rue de l'Echaudé fut appelée rue Durnstein ou Diernstein et aussi rue de Metz.

Cadastre

Périodes de construction

1750

Transport

Mabillon

250m
Saint-Germain-des-Prés

310m
Saint-MichelNotre-Dame

570m
Pont Neuf

570m
LouvreRivoli

740m
SèvresBabylone

800m
Châtelet

820m
Mazarine

5870

120m
SeineBuci

638796

N12N13

210m
Jacob

3995

220m
Saint-Germain-des-Prés

86

N01N02

230m
Pont des ArtsQuai de Conti

2427

320m
Pont des Arts

6972

N11N24

490m
Michel Debré

84

500m

Risque d'inondation

plus de 2m

de 1 à 2m

moins de 1m

caves inondées

fragilité électrique

Zone inondable en surface Oui
Zone de caves inondables Oui
Hauteur d'eau
Hauteur atteinte pendant la crue de 1910
de 1 à 2 mètres
Zone de fragilité électrique Oui

Risques sous-terrains

gypse antéludien

carrières

carrières et gypse

Zone d'anciennes carrières Non
Zone de gypse antéludien Non

Autorisations d'urbanisme

DP 075 106 12 V0136
3 rue de l'Echaudé
Déclaration préalable
Demande du 24/04/12
Favorable avec réserve
Réponse du 25/05/12

Ravalement des façades sur rues, remplacement de l'ensemble des menuiseries extérieures sur rues, réfection de la couverture et remplacement des garde-corps.

RV 075 106 97 V3504
44 rue de Seine
Ravalement
Demande du 06/06/97
Favorable
Réponse du 23/06/97
RV 075 106 92 V7660
3 rue de l'Echaudé
Ravalement
Demande du 31/12/92
Favorable
Réponse du 18/02/93